Communication Non Violente au Maroc

Un ami est mort dimanche 24 juillet


C’est avec tristesse que j’ai appris ce matin la mort de David Servan-Schreiber, neuropsychiatre et auteur connu mondialement, hier soir à l’âge de 50 ans.

Dans un premier temps, j’ai connu David Servan-Schreiber depuis quelques années à travers ses livres « Guérir » et « Anticancer » et puis lors d’un stage en Belgique où j’ai eu le plaisir de faire quelques exercices pratiques avec lui. Je garde de beaux souvenirs de cette belle rencontre ainsi qu’un petit film où David joue joyeusement avec son chat de compagnie Titus.

Je suis attristé par la disparition de David et en même temps content d’avoir eu la chance et la  possibilité de l’accompagner à ma manière durant ses derniers jours grâce à l’initiative de mon amie Anne Van Steppen que je remercie. En fait depuis 24 jours, j’ai prié pour lui tous les soirs après Salat Al’ichâ (la dernière prière de la journée pour les musulmans). J’ai prié Dieu pour qu’il soulage sa souffrance ainsi que celle de ses proches et qu’il lui réserve ce qui est meilleur pour lui.

Je suis content de savoir aussi qu’il a été entourait de sa famille et de beaucoup d’amour durant ses derniers jours (ses frères, sa maman et son fils Sacha). « Il est parti en douceur. Il s’est éteint en paix et sereinement » comme a déclaré son frère Franklin.

Je profite de ce message pour le remercier de tous ce qu’il a pu me donner comme éclairage dans ma vie et pour sa générosité et son partage.

Carte épuisée :  

« La mort fait partie du processus de vie, tout le monde y passe. En soi, c’est très rassurant. On n’est pas détaché du bateau. Ce n’est pas comme si quelqu’un disait : «Toi, tu n’as plus de carte, tu ne peux plus monter.» Ce quelqu’un dit simplement : «Ta carte s’épuise, bientôt, elle ne marchera plus. Profites-en maintenant, fais les choses importantes que tu as à faire.» (David Servant-Schreiber le 18 juin dernier lors d’un entretien à l’occasion de sortie de son dernier livre « On peut se dire au revoir plusieurs fois»).

Et nous faisons nous les choses importantes que nous avons à faire avant que notre carte ne s’épuise ? J’espère que votre réponse à vous et OUI. Si c’est NON ne perdez plus le temps.

Merci pour votre écoute.

Mohamed Nasraddine

Tagué: , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :